FROM THE BLOG

agnès b.

Elle lance une collection maison pour La Redoute, ainsi qu’un beau livre de souvenirs aux éditions La Martinière. En apparence « sans âge » tant elle est libre et inclassable, la créatrice, collectionneuse et mécène Agnès Troublé, alias agnès b., ne semble ni blasée, ni à bout de souffle.

L’esprit libre
Nous avons rendez-vous avec agnès b. à Paris, au premier étage du showroom de La Redoute aménagé comme un appartement parisien esprit loft.
À côté de nous, un lit habillé d’une parure bayadère, marque de fabrique du label qu’elle a créé. Un peu plus loin, sur un autre lit, une housse affiche un grand imprimé photo noir et blanc. « C’est une photo que j’ai prise », lance agnès b. « Même si je ne suis pas moi-même photographe… » La créatrice a trop de respect pour les artistes – elle en a côtoyé tant au cours de sa carrière – pour ne pas insister sur ce point. Jusqu’en novembre de cette année, une partie de sa collection est d’ailleurs présentée à Avignon dans le cadre des Rencontres d’Arles. « On aime l’art », le nom donné à cette sélection d’œuvres, en dit long sur la passion qui anime la créatrice française reconnue dans son pays et adulée en Asie.

La rencontre complète à découvrir dans votre nouvelle parution !

agnesb.com

Comments are closed.